Guide entretien

Retrouvez ici nos conseils sur l'entretien de vos montres : le point sur l'étanchéité, ce qu'il faut éviter...

ENTRETIEN DE VOTRE MONTRE

Recommandations pour garantir la longévité de votre montre

Comment prendre soin de sa montre  ?

1. Au quotidien, il est conseillé de ne pas porter de bracelet ou de gourmette au poignet sur lequel se trouve votre montre, de manière à conserver durablement l’éclat et le parfait état du traitement de surface du boîtier.

2. Préservez votre montre de l’invisible comme mentionné ci-dessous


TEMPERATURE:

Nous vous encourageons à ne pas soumettre votre montre à des températures extrêmes - supérieures à 60 °C (140 °F) ou inférieures à 0 °C (32 °F). Pareil traitement occasionne une réduction du temps de vie de la pile ou la liquéfaction/le figeage des lubrifiants. Les montres mécaniques ou à quartz sont sensibles aux changements brutaux de températures. Évitez-les autant que possible.


VIBRATIONS LIEES A CERTAINS SPORTS

Nous vous recommandons de ne pas porter votre montre lorsque vous pratiquez certains sports (tennis, golf, VTT,…), ce afin de la préserver des vibrations pouvant endommager le mouvement de votre montre.


PRODUITS CHIMIQUES:

Dans la mesure du possible, ne pas mettre en contact direct votre montre avec des solvants et détergents professionnels ou domestiques, mais également avec des cosmétiques, parfums, etc. Ils sont susceptibles d’endommager les joints, d’altérer l’esthétique des bracelets ou des boîtiers.


MAGNETISME:

Porter ou déposer votre montre à proximité d’appareils électroniques susceptibles de générer des champs magnétiques est néfaste à son bon fonctionnement. L’effet induit sur une montre à quartz sera de faible durée, et limité au temps où elle reste dans le champ magnétique. En revanche, les montres mécaniques (manuelles ou automatiques) sont plus sensibles aux champs magnétiques. Les montres sont prévues pour résister à des rayonnements rencontrés dans la vie de tous les jours, mais certaines perturbations fortes sont susceptibles de magnétiser des composants en acier du mouvement notamment le spiral du balancier. Dans certains cas au demeurant rares, des pièces peuvent adhérer ensemble par aimantation et entraîner une forte avance ou même l’arrêt de la montre. Une intervention de démagnétisation doit alors être entreprise auprès de notre atelier.


ETANCHEITE:

L’étanchéité d’une montre préserve le mouvement de la poussière, de l’humidité et de toute détérioration en cas d’immersion. Mais le vieillissement naturel des joints, leur usure (remontage manuel) ou d’éventuels chocs subis sur la couronne, peuvent largement altérer cette étanchéité. Pour ces raisons nous vous recommandons d’effectuer un contrôle d’étanchéité environ tous les 12 mois (de préférence avant les vacances estivales).

Important: Lorsqu’une montre est immergée, il ne faut en aucun cas tirer sur la couronne de remontoir ou appuyer sur les poussoirs pour effectuer un changement de date ou d’heure, ni mettre en marche le chronographe, car l’eau pourrait pénétrer à cette occasion dans le boîtier, détériorant du même coup le mouvement. Par ailleurs, si vous constatez la présence de condensation dans la montre (sous le verre, en particulier), il faut rapidement se rendre auprès de notre Centre de Service Après-Vente pour supprimer cette condensation et rétablir l’étanchéité.


COURONNE VISSEE:

Pour préserver votre montre de l’humidité et de toute pénétration d’eau intempestive dans le boîtier, il est essentiel de visser la couronne de remontoir à fond. Attention toutefois à ne pas forcer en fin de course pour en préserver durablement les joints


COURONNE CLASSIQUE:

Pour garantir l’étanchéité de votre montre, repoussez la couronne de remontoir contre la carrure de la boîte, une fois effectués les ajustements nécessaires.


ENTRETIEN COURANT:

Une montre est un objet sensible qui nécessite un minimum d’attention. Afin de conserver l’éclat d’origine de votre montre, nous vous recommandons de l’entretenir régulièrement. Même si votre montre  est étanche, nous vous conseillons de la nettoyer avec un chiffon doux et sec, spécialement réservé à cet usage. Seul le bracelet métallique et le dos de la montre pourront le cas échéant faire l’objet d’un brossage délicat avec une brosse sèche pour éliminer d’éventuelles poussières incrustées.

Important: Les montres  sont prévues pour résister aux projections d’eau. Toutefois, en cas d’immersion en eau de mer, il est recommandé de la rincer avec un chiffon doux imbibé d’eau douce (couronne impérativement poussée ou vissée selon les modèles), légèrement tiède pour éviter des dépôts de sel pouvant se révéler irritant pour la peau.


BRACELET ACIER:

Un bracelet métallique ne nécessite pas d’entretien spécifique sinon un léger brossage, réalisé de temps à autre -et idéalement après la période estivale, avec une brosse douce (brosse à dent souple) pour enlever d’éventuelles poussières et grains de sable qui auraient pu se loger entre les maillons. 


BRACELET CUIR:

La durée de vie d’un bracelet en cuir est fonction des conditions et de la fréquence de porter. Pour le conserver durablement en état, nous vous recommandons d’éviter les contacts avec l’eau, les substances grasses ou acides, les produits cosmétiques. Nous vous recommandons également d’éviter les trop longues expositions aux rayons solaires, les UV pouvant avoir une incidence sur leur coloration. Nous déconseillons l’emploi de produits d’entretien du cuir pour nettoyer ou redonner du lustre à un bracelet. L’été, un bracelet en cuir est soumis à plus d’agressions externes et par conséquent nous vous recommandons de remplacer temporairement durant cette période, votre bracelet en cuir par un bracelet en acier ou en caoutchouc adapté au modèle de montre, s’il existe.

Important: Dans le cas d’un changement de bracelet, nous vous recommandons de confier cette tâche à notre atelier ou un atelier expérimenté dans ce type d’intervention. Si cette opération est mal effectuée, une défaillance et/ou une rupture du bracelet peut se produire, causant une chute ou la perte de la montre.


BRACELET CAOUTCHOUC:

La durée de vie d’un bracelet en caoutchouc est fonction des conditions et de la fréquence de porter. Pour le conserver durablement en état, nous vous recommandons d’éviter les contacts avec les substances grasses ou acides, mais également les produits cosmétiques. Nous vous recommandons également d’éviter les trop longues expositions à la chaleur ou aux UV, ces derniers pouvant avoir une incidence sur la nature même de la matière. Un bracelet en caoutchouc naturel s’entretien simplement avec de l’eau savonneuse et un rinçage à l’eau claire (sans calcaire).


MONTRE AUTOMATIQUE:

Une montre mécanique à remontage automatique fonctionne grâce à un mécanisme sophistiqué dont la source d’énergie (le ressort de barillet) dépend, pour partie, des mouvements du poignet de son porteur. L’efficience du remontage automatique est, par conséquent, directement liée à l’activité du bras auquel la montre est attachée. Entièrement remontée, votre montre possède une autonomie de 40 à 68 heures selon les modèles. La réserve de marche accumulée garantit le fonctionnement de la montre toute la nuit et assure encore une réserve d’autonomie confortable. Toutefois, une montre automatique remisée durant quelques jours, s’arrête ou n’a plus une réserve de marche suffisante pour garantir une précision optimale. Pour s’assurer d’une marche idéale en toute situation, nous encourageons les propriétaires d’une montre automatique Baume & Mercier à remonter manuellement leurs montres d’une vingtaine de tours de couronne dans le sens horaire, au moment de la reprendre. Pareillement, une montre restée à l’arrêt doit être remise à l’heure et à date, mais également remonté d’une vingtaine de tour de couronne avant d’être placée au poignet.

 

MONTRE MECANIQUE A REMONTAGE MANUEL

Certaines montres Baume & Mercier sont équipées de mouvements mécaniques à remontage manuel. Une montre de ce type se remonte tous les jours en agissant sur la couronne de remontoir et en la faisant tourner dans le sens horaire jusqu’à son blocage. Attention de ne pas forcer une fois ce point atteint car le risque est d’endommager sérieusement le mouvement. L’autonomie moyenne d’un mouvement mécanique à remontage manuel est d’environ 40 heures. Passé ce délai, la montre cesse de fonctionner, faute d’énergie. Il suffit ensuite de la remonter manuellement de nouveau pour lui assurer un fonctionnement durant le temps donné dans le manuel d’utilisation indiquant les spécifications techniques de la montre. Nous vous invitons à remonter votre montre chaque jour, de préférence le matin, avant de la passer au poignet. Presque rituel, ce geste est apprécié des puristes car il est un moment de la journée où l’on regarde la montre pour ce qu’elle est.

Important: Dans le cas où votre montre manuelle ou votre garde-temps mu par un calibre mécanique à remontage automatique ne serait pas portée pendant plusieurs mois, nous vous conseillons de remonter manuellement votre montre à l’aide de la couronne de remontoir, et ce régulièrement afin d’éviter que les huiles ne viennent à se figer ou à couler sur les axes. Pour éviter tout problème, nous vous encourageons à les protéger efficacement en les rangeant dans un lieu sécurisé, propre et sec. En outre, il est important de ne jamais remonter manuellement sa montre lorsque celle-ci est au poignet afin de s’assurer que pendant la manipulation, la tige de la couronne reste parfaitement droite, au risque d’endommager la couronne et le mouvement.


MONTRES A QUARTZ:

Certaines pièces de montres sont équipées de mouvements à quartz Les mises à l’heure et à la date s’effectuent à partir de la couronne de remontoir. La durée de vie de la pile peut varier entre 2 et 6 ans selon le modèle. La majorité de nos montres à quartz avec aiguille de seconde centrale est équipée du système d’indication de fin de vie de pile (EOL). Environ deux semaines avant la fin de la vie de la pile, l’aiguille centrale des secondes saute toutes les quatre secondes signalant au porteur qu’il faut changer la pile. Nous vous conseillons de ne jamais laisser une pile usée à l’intérieur de votre montre, car sa dégradation risque d’entraîner celle du mouvement.

Important: Nous recommandons de faire changer la pile de votre montre auprès d’un détaillant ou dans notre Centre de Service Après-Vente . Cette intervention est généralement associée à un contrôle du bon fonctionnement du mouvement, mais également à un changement du joint d’étanchéité de fond de boîte.

Le point sur l'étanchéité

Contrôles d'étanchéité/remplacement des joints 

L’étanchéité du boîtier est assurée par un système sophistiqué de joints. Ces joints subissent les agressions de divers facteurs extérieurs (transpiration, chaleur, changements de températures, rayons ultraviolets, eau chlorée ou salée, produits chimiques, cosmétiques, poussières, etc.). Pour remplir parfaitement leur rôle, ils doivent être régulièrement remplacés. En cas d’utilisation intensive en milieu aquatique, nous vous recommandons d’échanger tous les joints chaque année dans le cadre d’un service de maintenance. Dans les autres cas, cette opération s’effectuera tous les deux ans (et impérativement lors du changement de pile, pour les modèles électroniques). De manière générale, il est recommandé de procéder au minimum à un contrôle d’étanchéité une fois par an, idéalement avant la saison des baignades. Ce test d’étanchéité ne dure que quelques minutes.

COMMENT PRESERVER L’ETANCHEITE ?

Cela peut sembler évident mais les montres "non-étanches" ne doivent pas être plongées dans l'eau ou tout autre liquide; il faut également éviter de les exposer à la vapeur.

Il est important de s’assurer avant une immersion que les éléments qui assurent l’étanchéité sont bien en place et il ne faut pas les manipuler sous l’eau.

Par exemple, il ne faut pas, sous l’eau, tirer la couronne pour modifier la date et l'heure ou appuyer sur les poussoirs du chronographe pour le déclencher; l'eau pourrait s'infiltrer par la couronne ou les poussoirs.

Il faut éviter d’exposer une montre à des variations brusques ou importantes de température (douche chaude, plongée dans l’eau froide après une exposition prolongée au soleil) car cela détériore plus rapidement les joints.

Pour la même raison, il faut veiller à bien rincer une montre à l’eau douce après un bain de mer ou dans l'eau chlorée d'une piscine.

QUE FAIRE SI MA MONTRE A PRIS L’EAU ?

S'il se forme de la condensation sur le verre ou le fond de votre montre, cela signifie que de l’eau a pénétré dans le boitier.

Pour évider l’oxydation des éléments internes de la montre, il faut agir vite et vous rendre rapidement chez un horloger qui pourra ouvrir la montre, la nettoyer, refaire l’étanchéité et la contrôler après remontage.

Si vous ne pouvez pas vous rendre immédiatement chez un horloger, en attendant, vous pouvez mettre la montre avec la couronne tirée sur une source de chaleur pour commencer à évacuer l’humidité. Mais attention, même si après cette opération la buée disparaît, l'intervention d'un horloger reste indispensable !

Couronnes/poussoirs vissés

Les modèles destinés aux activités aquatiques sont généralement équipés de «couronnes vissées», garantes d’une étanchéité optimale. Avant toute intervention sur la couronne, l’utilisateur doit la déverrouiller en la dévissant. Il doit ensuite la revisser pour la verrouiller. Le même principe s’applique aux «poussoirs vissés», qu’on ne peut actionner qu’après avoir déverrouillé la bague les maintenant en place.

Soupape à l'hélium

Les modèles étanches à de grandes profondeurs (2000 m, 3000 m) sont dotés de soupapes à hélium. Ce dispositif ultra-professionnel permet d’équilibrer les différences de pression entre l’extérieur et l’intérieur du boîtier. A partir d’une surpression interne de 3 bars environ, la soupape évacue automatiquement l’hélium accumulé après un séjour en profondeur, évitant ainsi l’explosion du boîtier.

Cinq précautions incontournables en matière d'étanchéité

Ne jamais activer les poussoirs de chronographe sous l’eau ou lorsque la montre est mouillée (sauf pour les modèles dotés du système breveté de poussoirs magnétiques, étanches et fonctionnels à 2000 m de profondeur). La même consigne s’applique aux lunettes tournantes (règles à calcul) des modèles.

Ne jamais tirer et activer une couronne sous l’eau ou lorsque la montre est mouillée (qu’il s’agisse d’une couronne simple ou vissée).

Si votre montre est équipée d’une couronne vissée, assurez-vous que cette dernière est verrouillée avant toute utilisation en milieu aquatique. De même pour les poussoirs vissés.

Ne jamais tenter d’ouvrir soi-même un boîtier.

En cas d’apparition d’eau ou de condensation sous le verre, rapporter au plus vite la montre à un détaillant ou un centre technique agréé.

Joint étanchéité montre

A EVITER :

Les chocs

Les montres sont conçues pour résister à un usage intensif. On prendra soin toutefois de ne pas les laisser tomber et d’éviter qu’elles ne heurtent des objets durs.

Les produits chimiques

Les montres ne doivent pas être portées en présence de produits chimiques, de solvants ou de gaz dangereux. Les substances du type essence, diluants, vernis à ongles, parfums, cosmétiques, produits de nettoyage, colles ou peintures peuvent détériorer le boîtier, attaquer les joints d’étanchéité ou décolorer les bracelets cuir.

Les champs magnétiques puissants

Éviter d’exposer la montre à un champ magnétique puissant, tel celui d’un aimant. Les champs magnétiques développés par les appareils ménagers et les équipements de bureau n’ont, en revanche, aucune influence significative sur la marche de la montre.

Les températures extrêmes

Les montres sont conçues pour fonctionner idéalement dans une plage de température allant de 0°C à 50°C. Elles ne doivent pas rester trop longtemps dans un endroit très chaud ou être exposées trop longtemps aux rayons directs du soleil. Des températures supérieures à 60°C peuvent entraîner une défaillance de la montre, notamment au niveau de la pile. Une température très basse, inférieure à 0°C, peut provoquer une variation de précision importante. On évitera également les chocs thermiques, notamment le passage brusque de l’exposition au soleil à l’immersion dans l’eau, qui peut entraîner l’éclatement du verre.