Guide entretien

Retrouvez ici nos conseils sur l'entretien de vos montres : le point sur l'étanchéité, ce qu'il faut éviter...

Le point sur l'étanchéité

Contrôles d'étanchéité/remplacement des joints 

L’étanchéité du boîtier est assurée par un système sophistiqué de joints. Ces joints subissent les agressions de divers facteurs extérieurs (transpiration, chaleur, changements de températures, rayons ultraviolets, eau chlorée ou salée, produits chimiques, cosmétiques, poussières, etc.). Pour remplir parfaitement leur rôle, ils doivent être régulièrement remplacés. En cas d’utilisation intensive en milieu aquatique, nous vous recommandons d’échanger tous les joints chaque année dans le cadre d’un service de maintenance. Dans les autres cas, cette opération s’effectuera tous les deux ans (et impérativement lors du changement de pile, pour les modèles électroniques). De manière générale, il est recommandé de procéder au minimum à un contrôle d’étanchéité une fois par an, idéalement avant la saison des baignades. Ce test d’étanchéité ne dure que quelques minutes.


 

COMMENT PRESERVER L’ETANCHEITE ?

Cela peut sembler évident mais les montres "non-étanches" ne doivent pas être plongées dans l'eau ou tout autre liquide; il faut également éviter de les exposer à la vapeur.

Il est important de s’assurer avant une immersion que les éléments qui assurent l’étanchéité sont bien en place et il ne faut pas les manipuler sous l’eau.

Par exemple, il ne faut pas, sous l’eau, tirer la couronne pour modifier la date et l'heure ou appuyer sur les poussoirs du chronographe pour le déclencher; l'eau pourrait s'infiltrer par la couronne ou les poussoirs.

Il faut éviter d’exposer une montre à des variations brusques ou importantes de température (douche chaude, plongée dans l’eau froide après une exposition prolongée au soleil) car cela détériore plus rapidement les joints.

Pour la même raison, il faut veiller à bien rincer une montre à l’eau douce après un bain de mer ou dans l'eau chlorée d'une piscine.

QUE FAIRE SI MA MONTRE A PRIS L’EAU ?

S'il se forme de la condensation sur le verre ou le fond de votre montre, cela signifie que de l’eau a pénétré dans le boitier.

Pour évider l’oxydation des éléments internes de la montre, il faut agir vite et vous rendre rapidement chez un horloger qui pourra ouvrir la montre, la nettoyer, refaire l’étanchéité et la contrôler après remontage.

Si vous ne pouvez pas vous rendre immédiatement chez un horloger, en attendant, vous pouvez mettre la montre avec la couronne tirée sur une source de chaleur pour commencer à évacuer l’humidité. Mais attention, même si après cette opération la buée disparaît, l'intervention d'un horloger reste indispensable !

Couronnes/poussoirs vissés

Les modèles destinés aux activités aquatiques sont généralement équipés de «couronnes vissées», garantes d’une étanchéité optimale. Avant toute intervention sur la couronne, l’utilisateur doit la déverrouiller en la dévissant. Il doit ensuite la revisser pour la verrouiller. Le même principe s’applique aux «poussoirs vissés», qu’on ne peut actionner qu’après avoir déverrouillé la bague les maintenant en place.

Soupape à l'hélium

Les modèles étanches à de grandes profondeurs (2000 m, 3000 m) sont dotés de soupapes à hélium. Ce dispositif ultra-professionnel permet d’équilibrer les différences de pression entre l’extérieur et l’intérieur du boîtier. A partir d’une surpression interne de 3 bars environ, la soupape évacue automatiquement l’hélium accumulé après un séjour en profondeur, évitant ainsi l’explosion du boîtier.

Cinq précautions incontournables en matière d'étanchéité

Ne jamais activer les poussoirs de chronographe sous l’eau ou lorsque la montre est mouillée (sauf pour les modèles dotés du système breveté de poussoirs magnétiques, étanches et fonctionnels à 2000 m de profondeur). La même consigne s’applique aux lunettes tournantes (règles à calcul) des modèles.

Ne jamais tirer et activer une couronne sous l’eau ou lorsque la montre est mouillée (qu’il s’agisse d’une couronne simple ou vissée).

Si votre montre est équipée d’une couronne vissée, assurez-vous que cette dernière est verrouillée avant toute utilisation en milieu aquatique. De même pour les poussoirs vissés.

Ne jamais tenter d’ouvrir soi-même un boîtier.

En cas d’apparition d’eau ou de condensation sous le verre, rapporter au plus vite la montre à un détaillant ou un centre technique agréé.

Joint étanchéité montre

A EVITER :

Les chocs

Les montres sont conçues pour résister à un usage intensif. On prendra soin toutefois de ne pas les laisser tomber et d’éviter qu’elles ne heurtent des objets durs.

Les produits chimiques

Les montres ne doivent pas être portées en présence de produits chimiques, de solvants ou de gaz dangereux. Les substances du type essence, diluants, vernis à ongles, parfums, cosmétiques, produits de nettoyage, colles ou peintures peuvent détériorer le boîtier, attaquer les joints d’étanchéité ou décolorer les bracelets cuir.

Les champs magnétiques puissants

Éviter d’exposer la montre à un champ magnétique puissant, tel celui d’un aimant. Les champs magnétiques développés par les appareils ménagers et les équipements de bureau n’ont, en revanche, aucune influence significative sur la marche de la montre.

Les températures extrêmes

Les montres sont conçues pour fonctionner idéalement dans une plage de température allant de 0°C à 50°C. Elles ne doivent pas rester trop longtemps dans un endroit très chaud ou être exposées trop longtemps aux rayons directs du soleil. Des températures supérieures à 60°C peuvent entraîner une défaillance de la montre, notamment au niveau de la pile. Une température très basse, inférieure à 0°C, peut provoquer une variation de précision importante. On évitera également les chocs thermiques, notamment le passage brusque de l’exposition au soleil à l’immersion dans l’eau, qui peut entraîner l’éclatement du verre.