L'histoire des montres Citizen "Eco Drive"

Publié le 06 mai 2019

L'histoire des montres Citizen "Eco Drive"

Comment fonctionne la technologie Citizen Eco Drive :

Tout a commencé par un concept simple, mais non moins révolutionnaire : une montre qui n’a pas besoin de pile.

La lumière pour l’avenir

La crise de l’énergie du milieu des années 70 est l’un des éléments déclencheurs de la quête de CITIZEN pour des sources d’énergie de remplacement durables. Le contexte social de l’époque nous a poussés à créer une « montre alimentée par la lumière » qui pouvait fonctionner grâce à l’énergie solaire.

Vers les années 70, les montres au quartz alimentées par des piles dominaient le marché japonais et étaient devenues les montres les plus populaires. Au même moment, CITIZEN a soulevé plusieurs problèmes potentiels des montres au quartz, comme la durée de vie limitée de la pile, qui devra être remplacée régulièrement, et les effets sur l’environnement des piles jetables.

La première montre analogique alimentée par la lumière

Les premières cellules solaires étaient trop volumineuses et faciles à endommager pour être utilisées dans la fabrication de montres-bracelet. Le service de recherche et développement de CITIZEN entrevoyait par contre la possibilité de réduire leur taille.

En 1974, CITIZEN avait mis au point un prototype de montre analogique alimentée par une cellule solaire ronde incorporée au cadran. Deux ans plus tard, en 1976, elle lança la montre Crystron Solar Cell, la toute première montre analogique alimentée par la lumière.

                                                                                 

          1976                     1974

                                   

La montre Crystron Solar Cell, la toute première montre analogique alimentée par la lumière

 

La montre qui fonctionne éternellement


 

      1986

Une montre qui pouvait fonctionner pendant 200 heures avec une seule recharge

 

Lors de l’arrivée sur le marché de la montre Crystron Solar Cell, les cellules solaires et les batteries secondaires pouvant emmagasiner le surplus d’énergie qu’elles généraient avaient une capacité limitée. La durée de vie de ce type de montre était plus courte que celle des montres fonctionnant à piles, qui continuaient à émettre leur tic-tac peu importe l’heure de la journée. La demande croissante pour les batteries secondaires et l’offre de plus en plus vaste de produits alimentés par la lumière dans de nombreux domaines au cours des années 1980 ont poussé les ingénieurs de CITIZEN à faire progresser leurs technologies et à continuer à améliorer leurs montres alimentées par la lumière. Ces importants efforts de développement ont permis à CITIZEN de présenter la toute première montre industrielle pouvant fonctionner pendant 200 heures avec une seule recharge. L’avènement de cellules solaires plus minces pouvant faire usage de la lumière artificielle en plus de celle émise par le soleil et de condensateurs électriques à double-couche plus résilients a inspiré les ingénieurs de CITIZEN à continuer leur travail sur les montres alimentées par la lumière.

C’est en 1995 que CITIZEN ajoute une deuxième cellule au lithium-ion pour accumuler l’énergie afin d’obtenir une montre analogique alimentée par la lumière pouvant fonctionner pendant six mois ou plus avec une seule recharge.

Eco-Drive

Nous avons donné le nom d’« Eco-Drive » à cette technologie d’alimentation par la lumière exclusive à CITIZEN. Ce nom représente non seulement nos réalisations technologiques exceptionnelles, mais reflète aussi notre souci de préserver l’environnement. Le plus important, c’est que le nom et le logo démontrent notre dévouement continu à être une marque qui s’adresse aux gens de partout dans le monde.

1-1

Nous cherchons toujours à nous dépasser

Notre énoncé de marque, « Better Starts Now », a été la motivation derrière bon nombre des « premières mondiales » inscrites par CITIZEN. Il nous pousse encore aujourd’hui à poursuivre nos efforts de développement pour créer des montres alimentées par la lumière toujours plus raffinées offrant un vaste éventail de fonctions et de matériaux, le tout dans le but de rendre le fait de porter une montre toujours plus agréable.


La première montre de plongée Eco-Drive alimentée par la lumière au monde.


La montre* radio-commandée alimentée par la lumière Eco-Drive la plus mince* au monde (4,9 mm d’épaisseur au moment de son lancement en 2010)


La montre* radio-commandée alimentée par la lumière Eco-Drive la plus petite* au monde (rayon de 24,5 mm au moment de son lancement en 2011)


Une montre Eco-Drive alimentée par la lumière qui la capte par le côté de son boîtier


La première montre Bluetooth® Eco-Drive alimentée par la lumière au monde

*Selon les résultats de recherche de CITIZEN WATCH CO., LTD.
Remarque : Certains modèles montrés dans la chronologie ci-dessus pourraient avoir été retirés du marché.

La montre qui ne s’arrête jamais, où que vous soyez.

L’invention d’une technologie qui permettrait de garantir qu’une montre ne s’arrête jamais, partout dans le monde, était un des défis que souhaitait relever CITIZEN. En 1976, nous avons inventé la première montre analogique au quartz alimentée par la lumière à pouvoir fonctionner uniquement grâce à cette énergie. Cette technologie, maintenant connue sous le nom d’« Eco-Drive », peut générer de l’énergie à partir de n’importe quelle source de lumière, qu’elle soit artificielle ou naturelle, afin que les montres continuent de fonctionner sans jamais devoir remplacer leurs piles. En tant que pionniers dans ce domaine, nous cherchons toujours à nous dépasser afin de tirer profit du plein potentiel énergétique de la lumière.
La technologie Eco-Drive de CITIZEN a été saluée au Japon et dans plusieurs autres pays pour sa contribution à la protection de l’environnement. En 1996, une montre Eco-Drive a été la première montre à se qualifier pour la certification Eco Mark, une étiquette gérée par la Japan Environment Association (JEA). En 2014, CITIZEN est devenu le premier horloger à remporter un grand prix lors des Eco Mark Awards de la JEA.
Une génération alimentée par la lumière
La technologie Eco-Drive convertit efficacement toute lumière naturelle ou artificielle en énergie sans rien céder à l’esthétique de la montre. CITIZEN a axé ses efforts d’innovation sur deux types de cellules solaires.

Anneau solaire
Cette cellule solaire en forme d’anneau encercle le cadran et convertit la lumière en énergie efficacement. Elle permet plus de flexibilité dans le design du cadran, car la surface de ce dernier ne doit pas être transparente afin de laisser passer la lumière.

Cellule solaire standard
Cette cellule solaire est la plus couramment utilisée en ce moment pour les montres CITIZEN. Elle convertit la lumière en énergie avec une efficacité supérieure, car elle est située sous le cadran.

Économiser l’énergie

CITIZEN s’est dévouée à l’amélioration de ses technologies de mouvements écoénergétiques. Notre poursuite de l’innovation nous a permis de mettre en marché de nombreuses montres alimentées par la lumière possédant des fonctions et des styles avant-gardistes.

Avertissement de faible niveau de d’énergie

Les montres Eco-Drive dotées de cette caractéristique vous avertissent que le niveau d’énergie est bas en faisant osciller l’aiguille des secondes à des intervalles de deux secondes. Une fois la pile entièrement rechargée, l’aiguille des secondes reprend son fonctionnement normal.

Mode économie d’énergie
Lorsqu’une montre Eco-Drive dotée de cette fonction se trouve dans l’obscurité, les aiguilles cessent de tourner afin d’économiser l’énergie. Dès que de la lumière atteint la montre, les aiguilles se remettent rapidement en mouvement afin de compenser tout retard encouru et d’afficher l’heure exacte.

CITIZEN travaille continuellement à l’amélioration des puces à semi-conducteur, des circuits et des moteurs de ses montres afin de réduire encore davantage la consommation d’énergie des mouvements de la montre.

Indicateur du niveau d’intensité lumineuse

CITIZEN a inventé le premier indicateur du niveau d’intensité lumineuse* pour les montres analogiques. Il détecte l’intensité de la lumière qui atteint le cadran et affiche le niveau d’énergie produit, ce qui permet à celui qui la porte d’évaluer aisément le niveau d’énergie dans toute situation.

              

 

 

85 Composants… dans un ouvrage de seulement 1,00 mm d’épaisseur

Le développement d’Eco-Drive One a été un voyage dans le monde des micromètres. L’ouvrage de 1,00 mm d’épaisseur est composé de 85 éléments de complexité cellulaire.

Nous avons utilisé des techniques telles que la fabrication de composants uniques qui remplissent deux fonctions, et nous avons entièrement repensé le rotor et la bobine pour inverser l’horlogerie conventionnelle et créer quelque chose de révolutionnaire.

À gauche, le rotor normal d’une montre par rapport au rotor de l’Eco-Drive One

Le nom Eco-Drive One vient du mouvement d’horlogerie de seulement 1,00 mm d’épaisseur. Avec seulement un millimètre, elle est truffée de l’ingéniosité et de la passion de CITIZEN. Des matériaux non conventionnels pour une planéité maximale.

Actualités récentes